Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Le Docteur Alain Colignon pratique la chirurgie vasculaire et thoracique depuis 1980. Il a traité ses patients courageusement et en restant fidèle à son serment et à l’éthique médicale notamment en utilisant l’hydroxychloroquine et l’azithromycine. Il répond aux reproches qui lui sont adressés par l’Ordre des médecins de la Province du Hainaut

Extraits :
« J’ai toujours traité mes patients en fonction des données les plus certaines et les plus sérieuses de la science, pas à la lueur de rêves politiques d’obscures d’institutions aux multiples connexions politiques et financières ! Si votre reproche, par contre, concerne l’hydroxychloroquine et l’azithromycine, ma réponse est oui ! »

« Oui, absolument oui ! Je prescris cette association en mon âme et conscience et conscient de mes responsabilités, malgré toutes les recommandations qui m’en dissuadent ! Je la prescris dans le plus grand respect de mon Art et je la prescrirai encore quand je l’estimerai nécessaire, sans me préoccuper du chant du coq ! Aucun des patients que j’ai traités n’a dû avoir recours à une assistance hospitalière. Aucun n’a évidemment fait de torsade de pointe. Et aucun n’a eu de troubles oculaires avec 5 jours à 400mg de Plaquénil ! »

« De qui se foutent l’OMS et Sciensano ? Dois-je accorder ma confiance à l’OMS ou à Sciensano qui ont, aveuglément et de façon ridicule, interdit l’hydroxychloroquine en faisant confiance, tête baissée, à une méta-analyse bidon publiée dans le Lancet par une prostituée et un auteur de science-fiction ? Ma réponse, Monsieur le Président est non ! L’OMS et Sciensano ne font décidément pas partie de mes références. »

« L’avenir dira si Raoult a tort ou s’il a raison ! S’il a tort, je n’aurai, moi, aucun mort sur la conscience ! Mais s’il a raison, combien en auront ceux qui ne l’auront pas prescrit ? Même si ce traitement ne réduit la mortalité que de 5 %, quel examen de conscience auront à faire ceux qui l’auront décrié ? Ils auront l’excuse, bien sûr, d’avoir suivi les insolents conseils de Sciensano… Mais que leur dira leur miroir quand ils le croiseront le matin ? »

« Quant à l’immunité de masse, qu’est-ce qui vous autorise en tant que juridiction doctrinale à vous substituer à la science pour prétendre qu’on ne peut être partisan de l’immunité de masse ? Il me semble, même si comparaison n’est pas raison, que la Suède s’en sort bien mieux que nous ! Les seules directives que je connaisse tiennent aux certitudes les plus probables, c’est-à-dire, celle que je fonde sur des publications non randomisées ! »

« Si votre question consiste à savoir si je crois en Raoult ? Ma réponse est encore mille fois oui ! J’y crois fondamentalement plus qu’en Martin Blachier, ce psychopathe qui le traite de charlatan et qui n’est même pas médecin. Je ne crois ni en Véran, ni en Van Ranst, Van Laethem ou Van Gucht, vétérinaire qui n’a jamais vu un chien ou une vache de sa vie. Tous, sont peut-être honnêtes et de bonne foi, mais ils sont pétris de conflits d’intérêts qui les rendent contestables. Oui je crois dans les études observationnelles mille fois plus que dans des études conduites par deux aveugles payés par Big Pharma. »

« Pour me juger il faudra que la science et non l’argent ait parlé. Vous devrez attendre avant de faire mon procès que les commissions parlementaires aient éclairé les multiples facettes de cet étourdissant imbroglio socio-politico-sanitaire qui scandalise le simple chirurgien que je suis ! Je n’ai pas l’âme d’un Galilée et je ne serai pas un Galilée. (…) »

trouvé sur Internet. Les médias n'en parlent pas !
Anti Camus on Twitter: "Serment d'Hippocrate vous êtes dans la marde mes  criminelles.… "

Tag(s) : #Belgique
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :